Tuyauterie : Cuivre ou PVC?

Tuyauterie : Cuivre ou PVC?

Soudeurs et plombiers avaient plus en commun quand le cuivre était le seul maître à bord. Depuis quelques années pourtant, le tube PER commence à se faire une place sur le podium. Dans le meilleur des mondes, ces deux matériaux seraient en tout point équivalents et la question de budget serai la seule à les distinguer. L’un peu cacher des fuites invisibles dans les canalisations et l’autre se pose un peu moins bien, alors, entre le tuyau plastique et le cuivre, votre coeur balance?

LE PER, FACILITE ASSURÉE?

Matières synthétiques, le polyéthylène se compose de plusieurs chaînes de molécules, ces chaînes ne sont pas directement liées entre elles. La structure de base de ces molécules est maintenue par de faibles forces réciproques entre les molécules. Au réchauffement, ces petites chaînes ont tendance à s’éloigner de plus en plus l’une de l’autre, ce qui rendra le matériau plus mou, plus élastique, et moins résistant à la pression … Donc moins approprié aux applications sanitaires et de chauffage. Pour un petit rappel, les tuyaux en polyéthylène réticulés, PER, servent à l’alimentation des eaux ménagères et résout tout problème de pression potentielle et variation de température auxquels d’autres matériaux ne pourraient faire face. Conçu pour le chauffage au sol et géothermique, sans raccord sur toute la longueur, en sanitaire le PER est installé dans des cloisons à grand renfort de raccords invisibles. A raccords invisibles, fuites invisibles? Pas impossible après quelques années de services.
Le PER a pour avantage de pouvoir être gainé et encastré. Il convient aussi bien pour l’eau chaude comme l’eau froide et le chauffage. Cette matière permettra un travail plus rapide, et garanti une résistance au calcaire intéressante. Par contre, il est clairement moche. Comparé au cuivre, c’est souvent un argument du taille. Pour sa facilité de mise en oeuvre en brasure et la possibilité de le placer dans les doublages, le PER est préféré au cuivre, qui lui est déconseillé dans cette situation voire même interdit par des DTU.

DONC ADIEU LE CUIVRE?

Le cuivre, quant à lui a fait ses preuves, votre arrière-arrière-grand père plombier aurai pu le confirmer. Sa longévité n’est plus à prouver et il convient pour le même type de pose que le PER, pouvant être posé en apparent, gainé et encastré. Il existe d’ailleurs des raccords Tectites qui permettent d’installer du cuivre sans soudures. Nous pouvons donc vous assurer une pose parfaite pour une utilisation pleine et optimale de ce matériau, parole de plombier! Noble et résistant, il est toujours bien plébiscité pour la distribution de l’eau. Recyclable, solide et esthétique, même il y est de plus en plus supplanté par les tuyaux en PVC, le cuivre joue toujours aussi bien son rôle pour une étanchéité et conduction thermique qui feraient oublier l’existence de ces problèmes!

Quelque soit votre choix, un travail effectué par nos services à la mesure des standards et des propriétés de ces matériaux vous apportera la satisfaction d’avoir fait le bon.